vendredi 2 décembre 2016

Olaf écossais


Quand je suis allée à Edimbourg en février, je suis allée dans une boutique de laines m'acheter des pelotes locales (de la Rowan super fine Merinos - oui je me suis saignée aux 4 veines) et j'ai longtemps cherché un projet à faire avec cette laine. Je me suis finalement arrêtée sur le Olaf de Fernand tricote et j'ai doublé la laine avec de la Brushed alpaca silk pour le duveteux.

Une photo publiée par Julie (@juglia) le


Forcément, avec le point d'alvéoles, ce pull est super moelleux même si je crois que je n'aime pas le rendu de la plupart des fils mérinos, dk ou worsted, avec une hyper-définition des petits fils qui composent le fil (est-ce que ce que je dis est compréhensible ?).

Je trouve aussi que ce point ne se prête pas vraiment à une emmanchure traditionnelle, comme il est très lâche les manches tombent beaucoup, même si une couture au niveau des épaules peut contribuer à structure l'ensemble. J'ai aussi rajouté quelques finitions au décolleté pour "lisser" un peu les mailles (relever des mailles tout le long de l'encolure puis les rabattre au rang suivant). Ça donne un peu plus de tenue au col, que j'ai un peu approfondi aussi.

Dans l'ensemble je l'ai tout de même trouvé agréable à tricoter, même si j'ai mis mille ans à le finir ! D'ailleurs, en ce moment je suis dans le creux de la vague niveau tricot. Aucun de mes échantillons ne tient la route, je fais trois fois la même erreur dans mes tests, je tombe jamais sur la bonne longueur... En même temps, c'est aussi parce que je suis têtue. Je veux absolument tricoter un cardigan à torsades avec la Puna de Drops et je ne démords pas de cette idée que je triture dans tous les sens. Je pense avoir trouvé la solution hier soir mais c'était sans compter un mauvais nombre de mailles et quelques rangs d'un motif tricotés dans le mauvais sens...

Cependant j'ai un autre projet en tête (un autre, en plus de tous ceux que j'ai que je n'ai pas commencés !) qui me motive un peu plus. J'attends juste de recevoir ma commande, peut-être que cela me sortira de mon trou !